Chaillevette, du saintongeais « Chaille » qui veut dire « caillou » est une petite commune de la Charente Maritime de 1620 habitants, sur la Presqu’île d’Arvert.

 
Lovée sur la rive gauche de la Seudre, dans un écrin de marais salés, ponctuée de « claires » où s’affinent les huîtres. L’affinage leur donne cette teinte bleue verte et cette saveur iodée typique. L’élevage d’huîtres par les ostréiculteurs est une ressource indispensable au maintien de deux jolis ports :

Le port de Chatressac, (qui a failli entrer dans l'histoire au XVIIe siècle, ayant été un temps pressenti pour accueillir le Grand arsenal maritime du Ponant voulu par Louis XIV, lequel a finalement été édifié plus au nord et a donné naissance à la ville de Rochefort), et le port de Chaillevettte. Typiques avec leurs cabanes ostréicoles aux couleurs diverses et chatoyantes, bordant le chenal et accueillant des chalands, ces deux ports ont su conserver leur caractère pittoresque.


On peut néanmoins y savourer dans les « cabanes de dégustation » des produits locaux et surtout les huîtres qui font la réputation de notre commune « berceau de l’huître ».
Chacun de ces ports est animé chaque année par la fête du 14 juillet à Chatressac et la fête du 15 août à Chaillevette.
Dans la campagne chaillevetonne la culture de céréales telle que blé ou maïs y trouve sa place, sans oublier les vignes, qui serviront à produire entre autre le vin du pays charentais, pineau et cognac.